Hanane KIRANE

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact


Les différents styles de Management

Mots-clés : , ,

La question est double : quel style de management convient à qui et convient-il de changer de style en fonction des situations ?

Le management abordé dans cet atelier ne concerne que le management opérationnel au sein de l’équipe et non la conduite des relations extérieures de l’institution.

Le style directif / autocratique

L’objectif du manager est de fournir la meilleure réponse technique aux situations rencontrées.

Mode de décision : seul

Avantages : rapide, efficace, permet de traiter l’urgence.

Inconvénients : peu motivant, peu créatif, possibilité de résistance de l’équipe.

Condition d’efficacité : le manager est techniquement supérieur à ses collaborateurs.

Version négative : autoritarisme.

Le style relationnel / bienveillant

L’objectif du manager est de rassembler autour de lui, de créer un groupe.

Mode de décision : seul, avec avis des collaborateurs

Avantages : sentiment d’appartenance, entraide au sein du groupe.

Inconvénients : confusion entre la vie personnelle et professionnelle, isolement du service qui peut devenir un état dans l’état.

Condition d’efficacité : les collaborateurs " admirent " le responsable.

Version négative : paternalisme.

Le style démocratique / participatif

L’objectif du manager est de susciter des échanges et des réflexions de groupe afin de traiter les situations rencontrées de façon complète.

Mode de décision : en équipe avec prééminence du responsable.

Avantages : motivant, suscite la participation, permet de gérer la complexité.

Inconvénients : peut se heurter au refus de participation, de prise de responsabilité.

Condition d’efficacité : chacun des collaborateurs reconnaît les compétences des autres.

Version négative : démagogie.

Le style délégatif / laisser faire

L’objectif du manager est de susciter la créativité des collaborateurs et la solidarité du groupe.

Mode de décision : en équipe.

Avantages : développe l’autonomie et la responsabilisation.

Inconvénients : prend du temps, manque de structure, risque d’indépendance.

Condition d’efficacité : relations de confiance dans l’équipe.

Version négative : Anarchie, le management " copain ".

Il apparaît au fil des échanges, qu’il est très difficile de passer d’un style de management à un autre. Sans doute y a-t-il autant de styles que de situations et de personnes, chacune, en fonction des réalités et de sa personnalité, composant avec tous les éléments de tous le styles. C’est ce qu’a montré une séance de mise en commun de réactions des participants à l’atelier à des problèmes concrets au sein d’un service : retards injustifié de personnel, demande de prise de responsabilité par une personne incompétente...

Conclusion

La conclusion est ouverte par la question de la résistance des personnes au changement... Comment appréhender les personnes qui y sont hermétiques ?

Selon Patrice Dubourg, il convient garder en tête l’idée selon laquelle, en cas de changement, l’individu affecté par celui-ci perd nécessairement de son pouvoir. Il faut donc de se demander ce que perd l’individu au changement, de façon à mettre lucidement en regard les gains et les pertes. Il a été également signalé que les phénomènes de groupe ont tendance à conforter la résistance des individus au changement.

Source: www.adbdp.asso.fr


Mots-clés : , ,

Ecrit par Hanane le Lundi 24 Mars 2008, 16:26 dans "Marketing" Lu 46727 fois. Version imprimable

- Répondre à cet article -